A LA UNE :

  1. Santé : Kisangani sous menace de la tuberculose bovine!

Santé : Kisangani sous menace de la tuberculose bovine. 

40% des vaches abattues à Kisangani en provenance de la République Centrafricaine ( Éleveurs nomades et étrangers Mbororos) et du Sud-Soudan présentent pour les unes des nodules et pour les autres des abcès liés à la tuberculose bovine, à la maladie zoonotique grave classée dans la 1ere catégorie sur le plan épidémiologique vétérinaire. C'est ce qui ressort des données collectées par la division provinciale de la pêche et de l'élevage auprès de l'abattoir public de Kisangani, indique un communiqué du ministère provincial de tutelle consulté ce mardi 9 mars 2021 par la rédaction de depechesdelatshopo.net.

Ainsi, le ministre provincial Loluka Lo Lisambo interdit formellement l'abattage clandestin des vaches et porcs à Kisangani. Il explique à travers ce communiqué adressé aux vendeuses et vendeurs des viandes des vaches et porcs que ce risque considérable pour la population de contracter des maladies générées par la consommation des viandes infectées n'ayant subi aucun contrôle vétérinaire s'ajoute à celui de la propagation du fléau COVID-19 qui ravage impitoyablement les uns comme les autres.

Rédaction.
Les dépêches de la Tshopo.
+243 81 270 61 15