A LA UNE :

  1. Une ONG ranconne des boyomais, l'une de nombreuses victimes se plaint au près d'un bourgmestre !

Une ONG ranconne des boyomais, l'une de nombreuses victimes se plaint au près d'un bourgmestre!

Ce qui se passe actuellement dans les communes Kabondo et Mangobo n'est pas loin de l'escroquerie. Aux dernières nouvelles, la situation s'est passée aussi dans les communes Kisangani, Makiso et Lubunga. Des membres d'une soit disante ONG d'assainissement passent dans les quartiers et avenues pour collecter les fonds au près des ménages avec promesse de ramasser régulièrement des immondices et autres ordures.

Après avoir empoché 1000 francs congolais par parcelle, ils remettent un jeton. Cela fait environ 5 mois après leur passage dans quelques quartiers de la commune Kabondo, plus rien comme suite.
Selon un enseignant de l'université de Kisangani qui en était victime, les membres de cette ONG passent ce dernier temps dans la commune MANGOBO.
Ainsi, cet enseignant alerte l'opinion et appelle les services de sécurité de mettre la main sur ces escrocs bien connus.
Cette escroquerie a aussi atteint la commune Tshopo. A en croire le bourgmestre de cette municipalité Didier Lomoyo Iteku, une dame habitant dans son entité est venue se plaindre au près de lui ce mardi 23 mars 2021. Preuve à l'appui, elle a présenté deux jetons lui remis par cette bande après avoir payé.
Dans un entretien avec depechesdelatshopo.net, le chef de l'exécutif communal qui promet d'impliquer les services spécialisés pour décourager ces hors-la-loi appelle la population à la vigilance.

Jusque là, on ne connait pas encore le nombre exact des personnes victimes de cette opération. Il faut une enquête pour appréhender les auteurs de cette sale besogne, établir les responsabilités et sanctionner les fautifs.

Les dépêches de la Tshopo.
+243 81 270 61 15