A LA UNE :

  1. Haut-uele : Le président de l'Assemblée provinciale Sumbu Afounde visé par la déchéance.

Haut-uele : Le président de l'Assemblée provinciale Sumbu Afounde visé par une déchéance.

Ça chauffe à l'assemblée provinciale du Haut-uele. Un groupe des députés provinciaux a juste attendu l'ouverture de la session ordinaire de mars 2021 pour adresser un retrait de confiance au président de l'organe délibérant provincial pour de fautes graves. Il en est de même pour le rapporteur de l'assemblée provinciale.
Selon ce document parvenu à la rédaction de depechesdelatshopo.net, les cinq signataires du retrait de confiance reprochent à l'honorable Afounde plusieurs griefs entre autres la non organisation de l'élection du vice-président de l'Assemblée provinciale, la non convocation de la plénière pour voter le budget 2021, la non clôture de la session ordinaire de septembre 2020, la non présentation du rapport de la gestion financière de l'assemblée provinciale, l'autorisation au gouvernement provincial de contracter un crédit sans l'avis de la plénière et le blocage des initiatives parlementaires pour la bonne marche de la province du Haut-uele.
Quant au rapporteur, il lui est reproché l'incapacité physique.

Rappelons que depuis l'élection du gouverneur et Vice-gouverneur en avril 2019, l'assemblée provinciale du Haut-uele est bipolaire. Un camp majoritaire soutient le gouverneur Christophe Baseane Nangaa et un autre qui s'était rangé derrière le candidat malheureux Jean-Pierre Lola Kisanga. La crise s'est accentuée avec la révocation de deux ministres provinciaux et la destitution du vice-président de l'Assemblée provinciale.
Sur 20 députés provinciaux que compte l'assemblée provinciale du Haut-uele, seulement cinq ont apposé leur signature sur le document. Il faudra convaincre 13 autres pour se rallier à leur cause, une mission difficile, mais pas impossible.
Jusqu'où ira cette crise ? Peut-être que l'avènement de l'Union sacrée de la nation apportera une nouvelle donne pour changer ou stabiliser les choses. Wait and see.

Les dépêches de la Tshopo.
+243 81 270 61 15