A LA UNE :

  1. Tshopo : Criant à l'injustice, les blouses blanches descendent dans la rue

Tshopo : Criant à l'injustice, les blouses blanches descendent dans la rue.

Réunis au sein des syndicats du secteur de la santé, les professionnels de santé non médecins et administratifs de la ville de Kisangani sont descendus ce lundi matin dans la rue. C'est pour faire entendre la voix au sujet de leur grève déclenchée il y a quelques mois, grève qui continue jusqu'à ce jour avec des conséquences incalculables sur le terrain. Sur l'une des affiches, on peut lire : " Nous réclamons : 1. La signature du protocole d'accord entre le banc syndical et le gouvernement de la République avec l'alignement de non primés et la révision du taux baremiqurs. 2. Le lancement des travaux de la commission interministérielle."

Jean-Marie Musambayi, le porte parole de trois organisations syndicales déplore l'injustice, la discrimination et l'inégalité sociale dont sont victimes les professionnels de santé non médecins et les administratifs.

Les manifestants ont remis leur mémo au gouverneur intérimaire de la province de la Tshopo Maurice Abibu Sakapela Bin Mungamba à qui ils sollicitent son intervention personnelle pour sauver des vies humaines. Le même appel est lancé aux élus tant nationaux que provinciaux.

A noter que depuis le déclenchement de cette grève, il y a environ trois mois, toutes les portes des structures médicales publiques sont fermées. Les vaccinations prénatales et postnatales sont perturbées avec comme conséquence l'augmentation de nombre d'enfants non vaccinés, un danger. Ajouter à cela des décès des femmes à l'accouchement.

FROK

Les dépêches de la Tshopo.

+243 81 270 61 15