A LA UNE :

  1. Kisangani : Clin d'oeil sur le carnet d'un reporter ayant couvert 5 élections du gouverneur ( Tribune de FROK)

Kisangani : Clin d'oeil sur le carnet d'un reporter ayant couvert 5 élections du gouverneur (Tribune de FROK)

Depuis les premières élections présidentielles, législatives nationales et provinciales de la troisième république en 2006, les habitants de Kisangani, ville capitale de la province orientale d'abord, et actuellement de la province de la Tshopo ont assisté à cinq élections du gouverneur et du Vice-gouverneur.

Après avoir obtenu, l'accréditation comme Journaliste reporter, nous avons réussi à couvrir ces cinq scrutins. Voici ce qu'il faut retenir :

1. En janvier 2007, c'est la toute première expérience. Environ cinq tickets sont en lice. Le ticket de l'alliance pour la Majorité Présidentielle ( AMP, la coalition au pouvoir) composé de Médard Autsai Asenga du PPRD et de Joseph Bangakya Angaze du RCD-K-ML sera face aux candidats de l'opposition ( Hubert Pierre Moliso Nendolo Bolita) et des indépendants. Certains candidats indépendants notamment François Alauwa Lobela seront contraints de désister en faveur du candidat du pouvoir. Au finish, l'AMP va remporter haut la main avec un score sans appel sur une assemblée provinciale de 96 députés provinciaux.

2. En octobre 2012, après l'élection présidentielle et législatives de 2011, Médard Autsai Asenga sera élu député national et laisse son fauteuil vacant à la tête de la province orientale. La CENI va organiser les élections des gouverneurs. Environ cinq candidats seront en course. La Majorité Présidentielle ( MP, nouvelle appellation de l'AMP) aligne son candidat Jean-Pierre Daruwezi Mokombe qui aura en face de lui des indépendants dont deux poids lourds Jean Ilongo Tokole et Jean Bamanisa Saidi.
Après dépouillement, Jean Ilongo Tokole obtient 42 voix suivi de Jean Bamanisa Saidi 27 voix et le ticket de la MP n'a que 25 votants. Jean-Pierre Daruwezi Mokombe est éliminé dès le premier tour. Au second tour, c'est le candidat indépendant Jean Bamanisa Saidi qui obtient 48 voix et est élu gouverneur de la province orientale avec comme Vice-gouverneur Pascal Mombi Opana.

3. En mars 2016, les élections du gouverneur et du Vice-gouverneur sont organisées dans les provinces issues du démembrement