A LA UNE :

  1. Nécrologie : Bondo et le Bas-uele pleurent le député honoraire Pascal Bosso Moussa ( Biographie et programme)

Nécrologie : Bondo et Bas-uele pleurent le député honoraire Pascal Bosso Moussa.
C'est aux petites heures du matin du 11 janvier 2022 que la triste nouvelle est tombée. Pascal Bosso Moussa n'est plus. Il s'est éteint de suite d'une maladie dans la ville de Kisangani, loin de son territoire d'origine. Des messages de condoléances ont inondé les réseaux sociaux surtout les forums WhatsApp des natifs du Bas-uele. Plusieurs saluent la mémoire de l'illustre disparu, un grand acteur politique et de développement dans la province du Bas-uele.

Qui était Pascal Bosso Moussa ?
Né à Aketi le 7 juillet 1961, il a fait ses études primaires à l'EP LIKOTI à Aketi, puis secondaires d'abord à l'institut Lwanga de Bondo pour les achever au petit Séminaire du diocèse d'Isiro-Niangara avec l'obtention du diplôme d'État aux humanités littéraires, option Latin Philo.
C'est à l'institut supérieur des techniques médicales, ISTM Kinshasa qu'il va décrocher son diplôme de graduat en administration et gestion des institutions de santé en 1986.
Concernant les services rendus, feu Pascal Bosso Moussa a été député national pendant la transition 1+4( 2003-2006)
Avant cela, il a eu à exercer plusieurs fonctions à savoir administrateur-gestionnaire de la zone de santé de Bondo puis administrateur-gestionnaire de l'hôpital général de référence de Bondo, responsable du bureau des oeuvres médicales du diocèse de Bondo et président de la fédération des entreprises du Congo, section de Bondo.
Après l'assemblée nationale, il va rentrer dans sa province pour travailler comme administrateur du district sanitaire de Dingila ( 2007-2009). A Kisangani, au sein de la coordination provinciale de l'hygiène des agglomérations, Pascal Bosso Moussa a été officier sanitaire de 2013-2016.
Il fut un entrepreneur et promoteur de la clinique LA PROVIDENCE à Bondo. Il laisse une veuve et 6 orphelins.

Selon le programme des obsèques parvenu à la rédaction de depechesdelatshopo.net, la levée du corps de la morgue de l'hôpital REKAPI à Kisangani ainsi que l'inhumation au cimetière moderne Paradiso entre Soleil et Lune toujours à Kisangani auront lieu le lundi 17 janvier 2022.
La rédaction de depechesdelatshopo.net présente ses condoléances à la famille Bosso ainsi qu'aux bondolais.

Frok
Les dépêches de la Tshopo.
+243 81 270 61 15