A LA UNE :

  1. Environnement RDC : Le programme PIREDD MBKIS à l'heure de l'évaluation à quelques mois de sa clôture

Environnement : Le PIREDD MBKIS à l’heure de l’évaluation à quelques mois de sa clôture

 

La mission de la BAD est organisée à Kinshasa en RDC depuis le 25 mars 2022, avec des réunions en ligne dans, le cadre d’évaluation du Projet Intégré REDD+ dans les Bassins de Mbuji-Mayi, Kananga et de Kisangani.Conduite par la Chargée de Projet PIREDD/MBKIS à la BAD, Madame Célestine Mengue Medou qui séjourne actuellement à Kinshasa, la mission a pour objectif d’évaluer le niveau d’avancement des activités de chaque bassin ainsi que les activités de supervision de la cellule de gestion du Projet qui est l’Unité de Coordination du Programme d’Investissement pour la Forêt basée à Kinshasa avec son extension de Mbuji-Mayi, Kananga et Kisangani à travers les Coordinations Provinciales.

L’objectif de la mission est d’évaluer la conformité de la mise en œuvre du projet par rapport aux objectifs, à la description et aux résultats attendus du projet.

Il en ressort qu’au 31 décembre 2021 le taux d’exécution des travaux était à 65 % avec entre autres les résultats suivants pour les trois bassins du PIREDD/MBKIS :1 286 ha des forêts dégradées enrichies sur les 3200 ha attendus, 74 pépinières privées installées sur les 9 prévues et 4 342,18 hectares emblavées en afforestation avec les essences rapides sur les 5 545 hectares attendus. Les réunions en ligne ont connu la participation des coordonnateurs Provinciaux du PIREDD/MBKIS Mbuji-Mayi, Kananga et Kisangani, les Chefs de Projets /responsables des Agences Locales d’Exécution, quelques parties prenantes dont les membres de la société civile, l’administration publique et les prestataires de mise en œuvre des activités au niveau des sites. En ce qui concerne le bassin de Kisangani avec le groupement OCEAN, ADIKIS et OSAPY comme Agence Locale d’exécution, des progrès significatifs ont été réalisés pour les deux composantes de projet. 415 hectares de forêts dégradées ont été réhabilités sur les 800 prévus soit 52 % de réalisation, 751,63 hectares de plantations réalisés sur les 1200 prévus sur le volet appui à la gestion durable des forêts. Sur le volet Appui à l’agriculture durable et la sécurisation foncière en rapport avec la promotion des pratiques agricoles durables 362,77 hectares ont été emblavées en agroforesterie sur les 400 hectares prévues soit 94 %, se réjouit le Coordonnateur provinciale du PIREDD/MBKIS KISANGANI, Monsieur Emmanuel SAÏDI.

Il faut noter que la mission de supervision de la BAD a été participative avec la présence des plusieurs parties prenantes dont pour le Bassin de Kisangani : le ministre provincial de l’environnement de la Tshopo Jean-Norbert Lokula Lo-Lisambo, le coordonnateur Provincial intérimaire de l’environnement, les acteurs de la société civile environnementale.

L’Unité de Coordination du Programme d’Investissement pour la Forêt a été représentée par le Coordonnateur National, Monsieur Clément Vangu accompagné de toute l’équipe technique de la Coordination. L’équipe de mission de la BAD quant à elle était composée de Madame Celestine MENGUE MEDOU, Chargée Supérieure de l'Agriculture (Chef de mission), Monsieur Vurce-Arsène Mafouta LOSSOMBOT, Principal en Gestion Financière ; M. Daniel Marini Piraciel, Chargé des Acquisitions ; M. Tidiani Ouedraogo, Chargé Principal en Genre ; Mme Sylvie Mbuyi, Assistante au décaissement ; M. El Hadji Habib, Diedhiou, Consultant en Environnement. La clôture de la mission de supervision est prévue le 11 avril 2022 et au terme des travaux, l’équipe de la mission organisera une réunion de restitution placée sous l’autorité du Ministère des finances et élargie aux parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre du projet. A ce stade de la supervision, la Chargée de Projet PIREDD/MBKIS à la BAD, Madame Célestine Mengue Medou a félicité le projet pour les réalisations. A son tour, le Coordonnateur du l’UC-PIF au nom de toute l’équipe a remercié Madame Célestine MENGUE MEDOU pour son implication personnelle dans l’atteinte de ces résultats.

 Il est à noter que le Projet Intégré REDD+ dans les Bassins de Mbuji-Mayi / Kananga et de Kisangani (PIREDD / MBKIS) est un projet du gouvernement congolais, soutenu par la Banque Africaine de Développement (BAD) dans le cadre du Fonds Stratégique pour le Climat, en tant que l'un de deux Fonds fudiciaires des Fonds d'Investissement pour le Climat / Fonds d'investissement climatique (CIF). Il est géré par l'Unité de Coordination du Programme d'Investissement pour la Forêt (UC-PIF), une structure évoluant au sein du Secrétariat général à la Vice-Primature/Ministère de l'Environnement et du Développement Durable. Les activités sont exécutées sous la supervision technique des Agences Locales d'Exécution (ALE) qui en ont la responsabilité physique et financière de la mise en œuvre. L'UC-PIF et les Coordinations Provinciales sont en charge du suivi quotidien de l'exécution du projet.

Frok

Les dépêches de la Tshopo