A LA UNE :

  1. Politique : Il est temps de travailler pour la Tshopo, dixit Tony Kapalata devant les cadres AFDC-A

Politique : Il est temps de travailler pour la Tshopo, dixit Tony Kapalata devant les cadres AFDC-A

L''alliance des Forces Démocratiques du Congo a organisé mercredi soir en la salle des fêtes du restaurant La Fourchette Boyomaise la cérémonie de réception du gouverneur élu de la Tshopo. Parmi les personnalités présentes, il y a la présidente nationale ad-interim de l'AFDC venue de Kinshasa, l'honorable Jean Bamanisa Saidi, Gouverneur honoraire de l'ex Province orientale, les présidents fédéraux des partis politiques membres de l'Union Sacrée de la nation.
Prenant la parole, l'homme à l'honneur, le gouverneur élu Tony Kapalata Maluha Akondoko remercie premièrement le chef de l'État et garant de bon fonctionnement des institutions Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la confiance témoignée en sa modeste personne en validant à travers la coordination de l'Union sacrée de la nation sa candidature au poste du gouverneur de la province de la Tshopo. Ainsi, il lui réitère sa loyauté sans faille et son engagement à travailler durement pour transformer sa vision du Peuple d'abord en une réalité dans la province de la Tshopo.
Les mots de remerciements de Tony Kapalata Maluha Akondoko s'adressent également au président du sénat et autorité morale du parti AFDC, le professeur Modeste Bahati Lukwebo pour cette marque de confiance, d'amour et d'attention en sa personne, lui qui parmi de nombreuses compétences que regorge l'AFDC TSHOPO a voulu qu'il porte cette lourde responsabilité et qu'il travaille pour le bien être de la population tshopolaise. Il ne le décevra jamais, affirme-t-il.

S'adressant aux élus provinciaux, Tony Kapalata Mahula Akondoko declare : "En m'accordant votre voix à ma petite personne, vous avez décidé que les choses changent et que notre population trouve son compte. Grâce à vous et sous votre contrôle, nous travaillerons main dans la main pour un développement rapide de notre province. Nous veillerons à ce que votre confiance soit justifiée par les résultats de notre travail pour les intérêts des filles et fils de la province de Tshopo."
A tous les 12 candidats qui ont participé à cet exercice habituel de la démocratie, il les rassure de sa disponibilité de travailler ensemble et surtout à privilégier les intérêts de la Tshopo et particulièrement il en appelle à sa sœur, la sénatrice Madeleine Nikomba qui a des idées pertinentes pour la province, des projets de développement qui accompagneront utilement pour le développement de la province.

Et pour conclure, le gouverneur élu lance un appel à tous : " Il est temps de travailler pour la Tshopo, il est temps de prendre conscience que notre province a quelques années de retard par rapport à d'autres provinces de notre pays. Il est temps de nous unir pour les intérêts et le développement de la Tshopo. Il est temps de mettre de côte nos divergences d'opinion et nos couleurs politiques pour nous concentrer à l'essentiel c'est-à-dire le développement."