A LA UNE :

  1. Crise post électorale à la Tshopo, le professeur Bongeli dans la casquette de chercheur en parle

Crise post électorale à la Tshopo, le professeur Bongeli dans la casquette de chercheur en parle

Le professeur Émile Bongeli en sa qualité d'un des produits du centre de recherche interdisciplinaire pour le développement et l'éducation, CRIDE, séjourne à Kisangani pour participer aux manifestations commémoratives du jubilé d'or d'existence de ce laboratoire scientifique de l'université de Kisangani.

Abordé par la presse sur ce qu'un chercheur peut apporter à la crise politique qui secoue actuellement la province de la Tshopo, le professeur Émile Bongeli Yaikelo Yaato avoue que la Tshopo connaît des problèmes. Tous ces problèmes ne seront pas résolus par des pasteurs improvisés et féticheurs auxquels recourent plusieurs. La solution viendra de la recherche scientifique, d'une réflexion ou d'un échange de gens intelligents. Donc, il faut recourir aux chercheurs qui raisonnent réellement à partir des faits ou problèmes qui se posent dans la société pour proposer solution. D'ailleurs, de nombreux pays du monde ont progressé en recourant aux gens intelligents. "Malheureusement, chez nous, on interroge l'ignorance. Quand on interroge l'ignorance, on tombe aussi dans l'ignorance. Et l'ignorance ne peut qu'apporter la misère que nous vivons aujourd'hui.
Car, même plusieurs de ces chercheurs tombent dans l'irrationalité. Chacun parle selon tel ou tel, on ne voit plus l'intérêt général de la province ou du pays. C'est ce qu'on appelle ascientifique", affirme-t-il.

Enfin, le professeur Émile Bongeli Yaikelo Yaato se dit fier d'être le fruit du CRIDE où il a été affecté en 1975 juste après avoir obtenu sa licence à l'université de Lubumbashi jusqu'à obtenir son doctorat.

FROK
Les dépêches de la Tshopo.
+243 81 270 61 15