A LA UNE :

  1. Unikis: Interdiction de vente des syllabus, Pr Mwahila Tshiyembe salue la solution du comité de gestion en faveur des étudiants

 

La vente des syllabus est interdite dans tous les établissements de l'enseignement supérieur et universitaire en République Démocratique du Congo. Même s'ils sont gratuits, mais il faut qu'ils soient disponibles. Actuellement, il s'observe une certaine rupture : les enseignants exposent leurs cours et les étudiants prennent note. Et pourtant, tout le monde n'est pas là. Parce qu'il y a des étudiants malades et retardataires.
La conséquence de cette réforme est que les étudiants n'ont plus accès aux documents utilisés par les enseignants pour dispenser leurs cours.
Au cours du tête-à-tête entre les membres du comité de gestion sous la houlette du secrétaire général académique assumant l'intérim du recteur en mission et les doyens de différentes facultés,il a été décidé que dorénavant, les choses se passeront comme suit : l'enseignant remettra le document utilisé qui sera reproduit par l'université de Kisangani pour être mis à la disposition des étudiants à un moindre coût ne dépassant pas 3000 francs congolais quel que soit le volume du document.
Cette mesure réjouit énormément les autorités decanales.

Pour le doyen de la faculté de droit, le professeur Mwahila Tshiyembe, cette acquisition qui n'est pas obligatoire va aider beaucoup d'étudiants qui accéderont aux documents des cours enseignés par les professeurs.

FROK

Les dépêches de la Tshopo. 

+243 81 270 61 15